Jeudi 23 novembre, Mme Dominique Cardon, directrice de recherche émérite au CNRS, a donné une conférence au Palais Thott sur les couleurs et l’histoire des teintures naturelles.

Reconnue mondialement pour ses travaux de recherche, Mme Cardon a reçu plusieurs distinctions au cours de sa carrière : le prix « Art et Science de la Couleur » de la Fondation L’Oréal (2003) ; la Médaille de l’UNESCO « Penser et Construire la Paix » (2006) ; la Médaille d’argent du CNRS (2011),

Elle a partagé ses connaissances concernant les teintures naturelles mais aussi les techniques traditionnelles utilisées partout dans le monde – du Groenland à l’Amérique du Sud en passant par l’Inde – avec un public danois passionné et venu en nombre. Ce sujet prend un relief particulier au moment où les industries de la mode et la cosmétique s’interrogent sur la durabilité de leur modèle économique, et cherchent des solutions pour devenir plus « vertes ».

La conférence de Mme Cardon au Palais Thott coïncidait avec sa participation à un symposium international à l’Université de Copenhague consacré aux textiles égyptiens, aux périodes Helléniste, romaine et byzantine. La collaboration scientifique franco-danoise dans le domaine des textiles anciens est particulièrement fructueuse. Le Centre de recherche en textile (CTR, rattaché à l’institut SAXO) à l’Université de Copenhague collabore très activement avec plusieurs équipes françaises. La remise d’un doctorat honoris causa à l’assyriologue française, Cécile Michel, par l’Université de Copenhague vendredi dernier est encore une belle illustration du dynamisme de la collaboration entre la France et le Danemark dans ce domaine.