DU 13 MARS AU 5 MAI 2017, L’INSTITUT FRANÇAIS CÉLÈBRERA LE PRINTEMPS DES POÈTES EN ACCUEILLANT L’INSTALLATION POÉTIQUE « S’IL PLEUT ALORS JE… »

VERNISSAGE LE 13 MARS À 17H À L’IFD. VENEZ NOMBREUX !

Chaque année, le Printemps des poètes donne lieu de à multiples manifestations en France et dans les Instituts français du monde entier. Pour cette nouvelle édition, l’IFD a décidé de donner la parole au collectif français L’enjeu a des ailes. De cette collaboration est né « S’il pleut alors je… », une installation qui mettra à contribution vos sens et votre imagination tout au long d’un parcours poétique ponctué de textes, de son, d’objets et de formes.

Au centre du dispositif, un recueil de poèmes composé d’une vingtaine de textes sur la rupture amoureuse et construit comme un journal de bord. En regard de ces textes, une série de neuf tableaux en trois dimensions, constitués de matériaux bruts, bois, métal, corde à piano, et de petits mécanismes que le public pourra actionner. Et en écho de ces neufs tableaux aux sonorités discrètes, une voix enregistrée qui dit les poèmes, sans emphase ni grandes envolées, et les met à nu en quelque sorte.

 

 

 

NB: Il est possible d’écouter les textes en ligne en allant sur le lien suivant : paulinejupin.bandcamp.com

VISITES : Vous pourrez visiter l’exposition du lundi au vendredi de 9H00 À 20H00 et le vendredi de 9H00 à 16H00.

Pauline Jupin (texte & conception)
Pauline écrit depuis qu’elle sait tenir un stylo. Diplômée de Lettres Modernes et d’Etudes Théâtrales, elle fonde le collectif artistique interdisciplinaire L’enjeu a des ailes pendant ses études, et réalise déjà, à l’époque, ses premières créations en tant qu’auteur et metteur en scène. En 2011, son recueil poétique Callichaos est nominé parmi les finalistes au Prix de la Vocation.
Pauline Jupin vit à Copenhague depuis 5 ans et travaille principalement à l’Institut Français en tant que professeur de Français Langue Etrangère.

Aneymone Wilhelm (construction & conception)
Depuis 2014, Aneymone Wilhelm est accessoiriste à la Comédie Française, où elle est en charge de la création des accessoires, de leur gestion sur le plateau, et des effets spéciaux pendant les représentations. Sa vocation lui est venue en 2008 suite à une première collaboration avec Pauline Jupin, intitulée Qu’ai-je fait de Toi.

Simon Cacheux (création sonore)
Diplômé de l’École Nationale Supérieure Louis Lumière (section son), Simon Cacheux est designer sonore, explorateur technologique et concepteur de dispositifs. Il vit et travaille à Paris où il collabore notamment avec Alain Richon et Louis Dandrel au sein de la structure Life Design Sonore qu’il a co-fondée en 2011.

Milena Milanova (voix & performance)
Actrice-marionnettiste formée à l’Académie Nationale Supérieure de Théâtre et de Cinéma de Sofia, au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, puis à l’Ecole Royale d’Arts Dramatiques de Madrid, Milena Milanova collabore à de nombreux projets interdisciplinaires en France et en Bulgarie. Son solo Nicotine d’après A. Tchekhov a remporté des prix dans plusieurs festivals internationaux et a été programmé dans 9 pays d’Europe.

Yéro Djigo (photographe-vidéaste)

Sarah Andersen (traduction, danois)

Joan von Essen (traduction, anglais)

Catherine Boellinger (illustration des livrets)

* * * * *

Remerciements à Paul Gallois, Caroline Juy, Karim Meftah, Frédéric Pavageau et les accessoiristes de la Comédie Française, Matteo Laudato, Valerio Violo-Selitunnel, et l’équipe de chantier du Métro Nørrebroparken.