Le 20 mars dernier, c’est à l’Université de Roskilde que la Journée de la Francophonie a été célébrée autour du thème de l’humour. Plus de 150 personnes ont assisté à 4 conférences-interviews suivies d’un buffet francophone proposé par 15 ambassades.

Vous pouvez revivre ou découvrir la journée, via le lien ci-dessous :
Vidéos Journée de la Francophonie 2017

En savoir plus sur les intervenants :

Lita Lundquist, linguiste, professeur émérite à CBS : Quand l’humour danois se frotte à l’humour français

À partir de ses travaux de recherche, Lita Lundquist nous invite à explorer d’une part, la place de l’humour dans le monde des affaires franco-danois et d’autre part, l’importance de l’humour dans les affinités politiques et dans la collaboration politique au niveau du Parlement européen.

Il ressort de cette étude que les Danois utilisent l’humour et l’(auto)ironie même dans des contextes professionnels, contrairement aux Français qui préfèrent l’utilisation de jeux de mots. Ceci s’explique par les particularités linguistiques du danois et du français, mais aussi par les différences culturelles et anthropologiques notamment au niveau de la structure hiérarchique.

Lita Lundquist tente de jeter un pont entre la linguistique comparative et les études interculturelles.

Article : Humor og ironi I tværsproglige og tværkulturelle møder. Bona-fide, ikke bona-fide-cum-humor i dansk og fransk


Alain Sissao
, anthropologue, professeur à l’université de Ouagadougou, Burkina Faso, L’alliance à parenté au Burkina Faso

L’alliance et la parenté à plaisanterie constituent des composantes majeures des relations humaines dans les sociétés anciennes en Afrique. Au Burkina Faso la pratique reste vivace, malgré la transformation des cadres culturels et la concurrence de valeurs importées.

Véritable garde-fou contre toute forme de dérapage, physique notamment, cette pratique sociale consiste, dans un laps de temps bien défini, à se dire tout ce que l’on a sur le cœur entre ethnies voisines et clans familiaux – se moquer de l’imam qui drague la femme d’à côté, le boucher qui arnaque ses clients, le voisin qui boit comme un trou… Les sociologues voient cette liberté de parole comme un solide antidote aux conflits. 

Bibliographie :
– Alliances et parentés à plaisanterie au Burkina Faso, mécanismes de fonctionnement et avenir, Sankofa & Gurli, novembre 2002, 188p.
– SISSAO Alain Joseph (sous la direction), Oralité et écriture : la littérature écrite face aux défis de la parole traditionnelle, AUF/CNRST/INSS, 2009, 205p.
– SISSAO Alain Joseph (sous la direction), La littérature d’enfance et de jeunesse au Burkina Faso. Etat des lieux, dynamique et avenir, l’harmattan, 2009, 222p.
– Culture et identité aujourd’hui : la culture et la danse yarma au Burkina Faso : Bilan et perspectives, Actes du colloque Yarma, Ouagadougou, DIST/CNRST, 2011, 250p.
– COMPAORE Félix, KEVANE Michaël, SISSAO Alain Joseph (sous la Direction) Promotion de la lecture au Burkina Faso : Enjeux et défis, Ouagadougou, CNRST/INSS/DIST, 2012, 200p.


Yann Kerninon
, philosophe, L’Odyssée du Pingouin Cannibale

Philosophe, écrivain, coordinateur pédagogique à l’ESSEC, prestidigitateur, leader du groupe de fuck metal pingouin « Cannibal penguins », Yann Kerninon a, sous toutes ces casquettes, le désir obsessionnel de faire des miracles. L’Odyssée du Pingouin Cannibal, mi-essai, mi-récit autobiographique est une quête à la recherche du sens perdu. Quête qui a commencé avec cette question – ou plutôt cette exclamation qui sonne comme un défi – Qu’est-ce qui te dit que pas ?

Bibliographie :
L’Odyssée du Pingouin Cannibal, Buchet-Chastel, 2016
Vers une libération amoureuse, Buchet-Chastel, 2012
Tentative d’assassinat du Bourgeois qui est en moi, Buchet-Chastel, 2009

Par ailleurs, Yann Kerninon, publie sur You Tube une série de vidéos intitulée « La philosophie, ça sert à rien et c’est ça qui est bien » qui, en 10 minutes, explique de manière humoristique et très pédagogique un concept philosophique.


Philippe Falardeau
, réalisateur et scénariste canadien, interviewé par Tore Leifer, journaliste à DR

Diplômé en science politique, Philippe Falardeau reconnaît que ses études ont influencé fortement son travail de réalisateur et scénariste. Finaliste pour l’Oscar du meilleur film étranger en 2012 avec Monsieur Lazhar, qui aborde des thèmes d’importance tels que le deuil, l’immigration et l’éducation des élèves au niveau primaire avec le portrait d’un immigrant d’origine algérienne qui offre ses services de remplaçant dans une école primaire de Montréal après qu’une enseignante se soit enlevé la vie.

L’interview a porté sur Guibord s’en va-t-en guerre, sorte de road-movie politique. Steve Guibord, ex-champion de hockey est député fédéral indépendant. Malgré lui, il détient le vote décisif qui déterminera l’entrée en guerre du Canada au Moyen-Orient. Guibord décide alors d’écouter son stagiaire, Souverain, étudiant haïtien idéaliste et décide de parcourir son comté pour recueillir l’opinion de ses électeurs.

Filmographie :
Guibord s’en va-t-en guerre, 2016
The Good Lie, 2014
Monsieur Lazhar, 2011

Hanne Leth Andersen, Rectrice de RUC
Lita Lundquist
Alain Sissao
Yann Kerninon
Tore Leifer et Philippe Falardeau
S.E. Madame Maria Papakyriakou, Ambassadeur de Chypre au Danemark
Hanne Leth Andersen, Rectrice de RUC, Benedikt Wechsler, Ambassadeur de Suisse au Danemark et Alain Sissao
Echange avec le public
Le buffet francophone : l'Arménie
Le buffet francophone : le Bénin
Le buffet francophone : le Burkina Faso
Le buffet francophone : le Canada
Le buffet francophone : Chypre
Le buffet francophone : la Côté d'Ivoire
Le buffet francophone : l'Egypte
Le buffet francophone : la France
Le buffet francophone : la Grèce
Le buffet francophone : le Maroc
Le buffet francophone : le Maroc
Le buffet francophone : la Roumanie
Le buffet francophone : la Slovénie