Dans le cadre du cycle de conférence régional consacré au thème des Big data et de la durabilité, l’Institut français du Danemark a accueilli du 20 au 21 septembre, une délégation d’experts français des Big data appliquées à l’agriculture et l’alimentation : Pascal Neveu, Directeur du laboratoire Mistea (Mathématiques, Informatique et STatistique pour l’Environnement et l’Agronomie) de Montpellier SupAgro-INRA, Francois Brun et Théo-Paul Haezebrouck de l’Acta, l’association des Instituts techniques agricoles.

La France et le Danemark sont deux puissances agricoles européennes, disposant de multinationales de rang mondial dans le secteur agroalimentaire et de laboratoires de recherche très réputés. La coopération scientifique entre nos deux pays dans ce domaine est donc importante, en particulier au moment où le secteur agricole est confronté à une crise profonde. A la fois sociale, environnementale et économique, cette crise révèle les multiples défis auxquels l’agriculture doit faire face. Alors que les rendements agricoles stagnent et que les besoins en nourriture augmentent, l’agriculture doit s’adapter au changement climatique, réduire son empreinte environnementale et offrir des aliments sains.
D’après les spécialistes, le développement des technologies numériques dans l’agriculture constitue la troisième révolution agricole. Elle est porteuse d’espoir pour résoudre les problèmes environnementaux, mais aussi relever le défi du niveau de vie des agriculteurs dans les pays développés, comme en France par exemple où 25 % des agriculteurs vivent en dessous du seuil de pauvreté, et dans les pays en développement.
Le programme des chercheurs français s’est articulé autour de trois temps forts :

 

  • un atelier scientifique à la DTU dans le cadre du High Tech Summit, sur le thème “Big Data and Expert systems in Agriculture ». En parallèle, François Zimeray, l’Ambassadeur de France au Danemark, a été accueilli par Anders Bjarklev, le président de DTU, et a visité le High Tech Summit.

 

  • une table-ronde grand public, intitulée “Big data: a multiscale solution for sustainable agriculture”, à l’Agence Européenne de l’Environnement

 

  • une conférence scientifique, sur le thème « Big Data, Food and Agriculture », organisé à l’université de Copenhague, dans le département de Science des plantes

 

Les échanges ont été nombreux et ont mis l’accent sur la question délicate de la propriété des données. Cette visite, rendue possible grâce au soutien financier du Fonds d’Alembert de l’Institut français, s’est révélée très prometteuse pour de nouvelles collaborations franco-danoises sur ce thème d’une grande actualité. L’Institut français du Danemark remercie chaleureusement toutes les personnes impliquées dans l’organisation de la venue des invités français, et qui ont contribué à la réussite de cette mission.