Commande de l’Opéra national de Paris, du Manchester International Festival, de Park Avenue Armory, de Faena Art, du Sadler’s Wells et de Aarhus, Capitale européenne de la Culture 2017.

Réservez vos tickets ici

Créé en juillet 2015 au Festival international de Manchester pour les danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris et de la Company Wayne McGregor, Tree of Codes a l’énergie des spectacles nés de collaborations d’artistes à la fleur de la créativité, comme l’histoire a toujours su les réunir à la faveur d’expérimentations et d’intérêts communs. Wayne McGregor s’inspire du roman de l’Américain Jonathan Safran Foer qui a ciselé son récit en découpant les pages du livre de Bruno Schulz, The Street of Crocodiles. Il fait appel au musicien Jamie xx qui compose une musique à la lisière de la pop et de l’électronique et, pour la scénographie, à l’artiste Olafur Eliasson, internationalement célébré pour ses interventions monumentales à Londres ou à New York. Portés par une musique sensorielle, les jeux de miroir et de lumière dévoilent toute la polysémie des mouvements des danseurs, tel un effeuillage du vocabulaire du chorégraphe dans lequel notre regard est littéralement mis en espace.

Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet de l’Opéra national de Paris et les danseurs de la Company Wayne McGregor.

« L’espace, l’architecture et le corps sont interactifs. Plutôt que de danser dans l’espace, on peut danser un espace. »  

Olafur Eliasson