Le centre d’art Copenhagen Contemporary présente (Sans titre) Masque humain, installation vidéo de Pierre Huyghe, artiste majeur de la scène française et internationale.

Dans les œuvres de Pierre Huyghe, la différence entre fiction et réalité s’efface en même temps que se construit l’expérience du monde. Dans des environnements magistralement et minutieusement construits, personnes et marionnettes se comportent comme des égaux tandis que animaux et plantes semblent circuler tranquillement des deux côtés de la frontière de l’imaginaire. (Sans titre) Masque humain, réalisée en 2014, nous mène dans un paysage japonais marqué par le récent tsunami et la catastrophe nucléaire de Fukushima. Là, c’est une scène inspirée de faits réels qui nous est montrée : dans un restaurant vide et en état de ruine, un singe dont la face est couverte par un masque de théâtre traditionnel semble attendre des clients qui n’arrivent jamais. Arpentant avec impatience le lieu, s’arrêtant pour écouter si quelqu’un vient ou regardant par la fenêtre, le personnage attrapé dans un décor irréel interprète un numéro dont le thème, comme l’a déclaré le propre artiste, n’est autre que la condition humaine.

De 1982 à 1985, Pierre Huyghe suit les cours de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs de la ville de Paris. Dès les années 90, le jeune artiste interroge les rapports étroits et ambigus entre réel et fiction, un thème en passe de devenir une des issues majeures du début du XXIe siècle. En 1999 et jusqu’en 2000, il est artiste résident au DAAD de Berlin. L’année suivante, il se voit décerner le prix Spécial par le jury de la biennale de Venise. En 2002, son travail est récompensé par le prix Hugo Boss et en 2005, le magazine ‘Beaux-Arts’ le déclare meilleur artiste français de l’année. L’oeuvre de Pierre Huyghe, riche et variée, est régulièrement présentée, un peu partout à travers le monde.

Copenhagen Contemporary