Lundi 29 octobre 2018 à 17h à Bordings Friskole, l’Institut Français organisera une soirée de présentation et de débat sur Grundtvig et les systèmes scolaires français et danois

 

  • Soirée en français 
  • Entrée gratuite sur inscription obligatoire : CLIQUEZ ICI !

Est-ce parce qu’elle engage l’avenir de nos enfants ou parce qu’elle véhicule des idées propres à changer les valeurs sur lesquelles s’ancrent nos sociétés, quoiqu’il en soit, l’école ne laisse personne indifférent. Chaque nouvelle nomination au Ministère de l’Éducation est soigneusement scrutée, chaque changement de programme scolaire fait l’objet de vifs débats entre représentants politiques, sur les plateaux de télévision et jusque dans la société civile.

À l’occasion de la parution en France de l’ouvrage « N.F.S. Grundtvig, L’école pour la vie » (éd. Vrin), les chercheurs et universitaires français qui ont contribué à la publication de ce livre dialogueront avec leurs homologues danois, spécialistes de Grundtvig et du système scolaire danois, et tenteront de montrer l’importance de son oeuvre pour la réflexion et la pratique pédagogique danoise. Des comparaisons éclairantes avec les habitudes françaises élargiront la perspective.

Pasteur luthérien, écrivain, poète, linguiste, historien, et pédagogue danois, Nikolai Frederik Severin Grundtvig est l’initiateur des écoles populaires et considéré comme le père de la formation continue.

N.F.S. Grundtvig, L’école pour la vie
Nikolaj-Frederik-Severin Grundtvig est un penseur danois du XIXe siècle, dont l’oeuvre monumentale a joué un rôle majeur dans l’histoire de la société danoise, en inspirant notamment les créateurs des Folkehøjskoler (les hautes écoles populaires) dont l’originalité fait la fierté du système scolaire danois.
Or, il n’existait jusqu’alors quasiment aucune traduction française de ses écrits philosophiques sur l’école et sur l’éducation, ce qui a entravé le développement dans l’espace francophone de travaux universitaires sur les fondements de cette « école pour la vie » qui constitue l’apport majeur de Grundtvig à la philosophie de l’éducation. Cette lacune était d’autant plus regrettable que les études comparatives relatives aux systèmes éducatifs européens pointent la grande originalité de l’école du peuple danois (la Folkeskole) et sa capacité à proposer à ses élèves une expérience éducative propre à cultiver des vertus civiques et morales.
Cet ouvrage propose donc une première édition française commentée des textes essentiels de Grundtvig sur l’école et sur l’éducation.

Participants:

Marc Auchet (FR) est professeur émérite à l’université de Paris-Sorbonne et docteur honoris causa de l’université d’Aalborg. Spécialiste et traducteur des littératures nordiques, il a obtenu en 1990 le prix Kaj Munck, auteur danois auquel il a consacré sa thèse, et ses travaux sur Andersen lui ont valu le prix éponyme en 2010.

France Roy (FR) est professeure des école et Docteure en sciences de l’éducation. Elle est membre associée du Centre interdisciplinaire de recherches sur les valeurs, les idées, l’identité et les compétences en éducation et formation. Elle est l’auteure en 2010 d’une thèse sur le rapport entre connaissance et sagesse en éducation chez Grundtvig et Tolstoï.

Jean-Francois Dupeyron (FR) est agrégé et docteur en philosophie. Maître de conférences en philosophie de l’éducation à l’université de Bordeaux, il est membre du centre de recherches Sciences Philosophie Humanités à l’université Bordeaux Montaigne et membre associé du Laboratoire de Recherche en philosophie Pratique et Appliquée à l’université d’Égée (Grèce).

Christophe Miqueu (FR), agrégé et docteur en philosophie, est maître de conférences en philosophie politique à l’université de Bordeaux. Il travaille sur l’histoire et l’actualité de la pensée républicaine.

Hanne Leth Andersen (DK) est rectrice de l’université de Roskilde. Titulaire d’un Ph.d en langue française (Université de Copenhague), elle est l’un des meilleurs spécialistes danois de l’éducation et notamment du système universitaire.

Lisbeth Verstraete-Hansen (DK) est Maître de conférence à l’université de Copenhague. Titulaire d’un Ph.d intitulé Littérature et engagements en Belgique francophone, elle est une grande spécialiste des littératures francophones.

Mette Marie Trankjær (DK) est pasteure des églises de Horbelev et Falkerslev. Titulaire d’une licence de français, elle est une grande spécialiste de l’oeuvre de Grundtvig.

Cette évènement est organisé en collaboration avec les Centres Grundtvig d’Aarhus et de Copenhague (cf. Vartov), Bordings Friskole, et les éditions Vrin.