Musique de chambre au Diamant noir : Bach, Sjostakovitj, Berg et Brahms.

Alexandre Tharaud et Jean-Guihen Queyras

Samedi 21 avril à 16h00
Den Sorte Diamant – Dronningesalen

Artistes virtuoses, Jean-Guihen Queyras et Alexandre Tharaud sont tous deux passionnés de musique de chambre, épris de liberté, faisant preuve d’une insatiable curiosité musicale. Ils ont également été sacrés « Soliste instrumental » aux Victoires de la Musique – en 2008 pour le violoncelliste, en 2012 pour le pianiste. Complices au disque comme au concert, Jean-Guihen Queyras – longtemps soliste de l’Ensemble Intercontemporain de Pierre Boulez – et Alexandre Tharaud partagent un répertoire éclectique, allant de la musique baroque aux œuvres contemporaines. Les musiciens conjuguent leur exigence et leur sensibilité pour donner naissance à des interprétations uniques, nourries par le plaisir qu’ils ont à jouer ensemble.
Pour ce concert, le duo a décidé de réunir trois compositeurs allemands dont le répertoire de musique de chambre recèle des trésors. L’occasion de donner à entendre les évolutions et les correspondances qui existent entre les œuvres de Jean-Sébastien Bach, Robert Schumann et Johannes Brahms. Si Schumann était l’ami et le mentor de Brahms, tous deux avaient une profonde admiration pour la musique du Cantor.

Programme :

J. S. Bach: Gambesonata no 2 en ré majeur

Dmitrij Sjostakovitj: Sonate

-Pause-

Alban Berg: Four pieces

Johannes Brahms: Sonate no 1 en mi mineur