Le grand quatuor français interprèteront des oeuvres de Beethoven, de Janáček et du danois danske Rune Glerup.

Fondé en 1996 par des lauréats du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, le Quatuor Diotima est aujourd’hui l’une des formations les plus demandées au monde.
Son nom illustre la double identité musicale du Quatuor : Diotima est à la fois une référence au romantisme allemand – Friederich Hölderlin nomme ainsi l’amour de sa vie dans son roman Hyperion – et un engagement en faveur de la musique de notre temps, en évoquant la pièce de Luigi Nono, Fragmente-Stille, an Diotima.
Le Quatuor Diotima est le partenaire privilégié de nombreux compositeurs majeurs tels que Helmut Lachenmann, Brian Ferneyhough, Toshio Hosokawa et il commande régulièrement de nouvelles pièces à des compositeurs de tous horizons parmi lesquels Miroslav Srnka, Alberto Posadas, Mauro Lanza, Gérard Pesson, Rebecca Saunders ou encore Tristan Murail.
S’il est résolument tourné vers la création contemporaine, le répertoire du Quatuor Diotima n’y est pas exclusivement consacré. Ses programmes offrent toujours, à la lumière des pièces d’aujourd’hui, une mise en oreilles nouvelle pour réentendre les grands compositeurs classiques qui l’inspirent, particulièrement Bartók, Debussy et Ravel, les derniers quatuors de Schubert et Beethoven, les compositeurs de l’Ecole de Vienne ou encore Janáček.
Leurs interprétations sont régulièrement saluées par la presse internationale. Tout comme leur discographie, récompensée en France (5 diapasons d’or dont 2 Diapasons d’Or de l’année), en Allemagne (notamment pour l’enregistrement du Concerto pour Quatuor et Orchestre de Schoenberg) et en Espagne.

Dans la serie Quatuor à Cordes au Diamant noir, deux autres jeunes quaturos se rendront au Danemark au printemps 2019 : Quatour Arod 5/2-2019 et le danois Nordic String Quartet 5/3-2019.

 

Programme :
Leos Janáček: Strygekvartet nr. 1 (’Kreutzersonaten’)
Rune Glerup: Perhaps thus the end (strygekvartet nr. 2) – Danmarkspremiere
– Pause–
Ludwig van Beethoven: Strygekvartet i B-dur nr. 13, opus 130
Quatuor Diotima
Constance Ronzatti, violin
Yun-Peng Zhao, violin
Franck Chevalier, bratch
Pierre Morlet, cello

Pour plus de renseignement et réservations de tickets cliquez ici