A l’occasion des commémorations pour Mai 68, l’Institut français du Danemark présentera à partir du 2 mai et tout l’été une exposition des photos de Philippe Gras qui proposent une perspective sur les évènements et sur la culture et l’air du temps.

L’Exposition sera inaugurée le 2 mai à 17h00 par Francois Zimeray, Ambassadeur de France en compagnie de Niels Ivar Larsen du quotidien Information. Des rafrachissements seront servis. Entrée libre.

Cette exposition de 43 photographies prises par Philippe Gras pendant mai 1968 en France sont un témoignage de cette époque qui relève à la fois de l’histoire et du mythe. Pendant les fameuses manifestations parisiennes, les photographes étaient nombreux sur le devant de la scène. Philippe Gras est de ces photographes qui ont su saisir non seulement l’instant et le geste, mais le signe et le sens de cette période d’innovations et de contestations.

Le reportage photographique de Philippe Gras se distingue de toute la documentation déjà connue, d’abord par la qualité artistique de ses images, ensuite par le regard à la fois empathique et distancié porté sur les instants saisis

L’exposition est accompagnée d’une série de deux films documentaires intitulée : « Mai 68, un étrange printemps », réalisée par l’historien et cinéaste Dominique Beaux, présentant pour l’essentiel les témoignages d’acteurs issus du monde politique, des partis, de la fonction publique, des unités de terrain.

La série de Dominique Beaux permet de relire les événements par le prisme de témoignages d’acteurs peu sollicités, et aide à saisir les forces et les faiblesses d’un ordre social vacillant sur ses bases.

Philippe Gras (1942-2007) a toujours été non seulement un photographe indépendant, mais aussi un esprit indépendant, qui s’est refusé à tout compromis. Toute sa vie, il s’est efforcé de ne braquer son appareil photo que sur des œuvres, des thèmes, des artistes auxquels il croyait, avec lesquels il a entretenu dans certains cas un long compagnonnage, et sur des phénomènes de société qui lui semblaient importants. Il n’a jamais donné dans l’élitisme, bien au contraire. Ses archives témoignent d’un goût très sûr en matière de création, mais aussi d’un regard attentif sur la culture populaire, les imageries qui n’étaient guère prises en considération, les musiques de tous les continents. 

Dominique Beaux (1965) est historien et éditeur à Encyclopedia Universalis. Auteur d’un court-métrage en 2000, administrateur d’une compagnie de théâtre, il s’est lancé dans Mai ’68 en 2007-2008, produit par Xavier Durringer et puis par sa propre société.

Producteur : l’association des Amis de Philippe Gras et les Films des quatre Planètes.

 

Horaires d’ouverture :

Lundi-jeudi de 9h00-20h00

Vendredi de 9h00-16h00

©Philippe Gras