La serie de film « Mai 68 – 50 ans après » se compose de deux programmes, qui revisitent le printemps de 68 qui a changé le monde et explorent la manière dont on en parle: « DÉSORDRE – échos de mai 68 dans le cinéma français » s’intéresse aux formes plus expérimentales qui ont été initiées à cette époque. Ce programme est conçu par Bertrand Grimault, spécialiste de cinéma français. L’autre programme « Enfants de Marx et de Coca Cola » est concentré sur les évènements historiques concréts tels qu’ils sont présentés dans les films de l’époque et dans des oeuvres plus recentes.

Venez découvrir une impressionnate sélection des oeuvres de l’´epoque – plusieurs qui seront présentées au Danemark pour la premIére fois – à Husets Biograf et à la Cinemateket. Du 12 au 15 avril une large sélection de court-métrages et films thématiques seront projetés à Husets Biograf. Du 15 avril au 30 mai, la Cinemateket présente des longs-métrages et des documentaires qui soulignent l’influence permanente de l’esprit de mai 68. Avec beaucoup de visites de cinéastes et débats.

« DÉSORDRE – échos de mai 68 dans le cinéma français » estt conçu par Bertrand Grimault / Association Monoquini, Bordeaux en collaboration avec Jack Stevenson / Husets Biograf, Francesca Bozzano / Cinémathèque de Toulouse et Morten Tang / Cinemateket – avec le soutien des Instituts français à Paris et au Danmark et de la Ville de Bordeaux.

 

LES TITRES DE LA SERIE :

HUSETS BIOGRAF :

12 avril à 19h00 – Programme 1 « Préhistoire de mai » (durée totale : 93 min.) 

– DÉSORDRE / Jacques Baratier (1948, 16mm, b&w, 18 min.)
– LA MORT DU RAT / Pascal Aubier (1973, 16mm, b&w, 7 min.)
– UN MISANTHROPE / Gérard Pirès (1966, 35mm, b&w, 5 min.)
– GIRAGLIA / Thierry Vincens (1968, 35mm, colour, 5 min.30)
– PORTRAIT ÉLECTRO-MACHIN CHOSE / Martial Raysse (1967, video, b&w, 9 min.)
– LE POUVOIR DANS LA RUE / Alain Tanner (Swiss, 1968, 16mm digital, b&w, 48 min.)

12 avril à 21h00 – Programme 2 « Retour sur les barricades » (durée totale 80 min.)

– CINÉ-TRACTS / Anonymous-collective (1968, 16mm > digital, b&w, various durations)
– LE JOLI MOIS DE MAI / Jean-Denis Bonan (1968, 16mm > digital, b&w, 33 min.)
– LA SOCIÉTÉ EST UNE FLEUR CARNIVORE / Collective (1968, 16mm > digital, b&w, 26 min.)
– QUE S’EST-IL PASSÉ EN MAI ? / Jean-Paul Savignac (1968, 16mm > digital, b&w, 17 min.)

13 avril à 19h00 – Programme 3 « SOUS TES REINS (THE FRENCH UNDERGROUND) » (durée totale 111 min.)

– UNE ŒUVRE / Maurice Lemaitre (1968, 16mm, colour, 15 min.)
– CHROMO SUD / Etienne O’Leary (1968, 16mm, colour, 21 min.)
– LE SEXE ENRAGÉ / Roland Lethem (Belgium, 1968, 16mm, colour, 20 min.)
– SATAN BOUCHE UN COIN / Jean-Pierre Bouyxou & Raphaël-G. Marongiu (1968, 16mm > digital, colour, 12 min.)
– VISA DE CENSURE X / Pierre Clémenti (1967-75, 16mm, colour, 43 min.)

13 avril à 21h00 – Programme 4 « MIDI-MINUIT (ART HOUSE OF HORROR)« 

– The Rape of The Vampire/Le Viol du vampire »  Jean Rollin, 1968, 95 min

14 avril à 19h00 – Programme 5 « LIBERTARIAN UPROAR « 

– THEMROC directed by Claude Faraldo, 1973, 109 min

14 avril à 21h00 – Programme 6 « L’Imaginaire au pouvoir » en présence du réalisateur Bertrand Mandico et l’actrice Elina Lowensohn

– TRAP (PIÈGE), by Jacques Baratier, 1968, 16mm, b&w, 50 min.

– HORMONA

Three carnal films by Bertrand Mandico, 2013-15, digital, colour, 49 min.:
– PREHISTORIC CABARET (2013, 10 min.)
– Y A T’IL UNE VIERGE ENCORE VIVANTE? (2015, 9 min.)
– NOTRE DAME DES HORMONES (2014, 30 min.)
Special guests Bertrand Mandico & Elina Löwensohn

15 avril à 15h00 – Programme 7  « ALL TOMORROW´S RIOTS » 

– PAUL,” by Diourka Medveczky, 1969, b&w, 90 min

 

 

CINEMATEKET :

The Wild Boys / Les Garçons sauvages (Betrand Mandico) le 15 avril en présence du réalisateur et l’actrice Elina Lownsohn 

Acéphale (Patrick Deval) – le 17 avril en présence du réalisateur 

I. You. They / Je, tu, elles + The Killing game/Le Jeu massacre (Peter Foldes / Alain Jessua) le 18 avril 

Woman in Chains /La Prisonnière (Henri-Georges Clouzot) 19 et 24 avril 

Kashima Paradise (Bernie Deswarte, Yann Le Masson) 20 avril –  Francesca Bozzano, La Cinémathèque de Toulouse et 2 mai

Regular Lovers /Les Amants réguliers (Philippe Garrel) les 21 et 26 avril

The Nada Gang / Nada (Claude Chabrol) 22 avril et 5 mai

A Grin Without a Cat /Le fond de l’air est rouge (Chris Marker) le 6 mai

Udflugt i det røde /Weekend (Jean-Luc Godard) 9 (intro par Christian Braad-Thomsen) et 15 mai

Redoutable (Michel Hazanavicius) 10 et 24 mai

Henri Langlois- The Phantom of the Cinematheque / Le fantôme d’Henri Langlois (Jacques Richard) 11 et 19 mai 

The Dreamers (Bernardo Bertolucci) 12 et 31 mai

Mr Freedom (Willaim Klein)

May 68, A Fine Piece of Work / Mai 68, la belle ouvrage (Jean-Luc Magneron) 21 et 31 mai