Melting Souls de François-Xavier Nestors
Le 6 avril à 16h30 à Cinemateket, le 7 avril à 10h30 à Cafebiografen, et le 7 avril à 17h30 à l’Ecole d’architecture d’Aarhus 

Plus grande ville au Nord du monde, Norilsk est une ville impossible. Dans la cité polaire, l’hiver dure neuf mois et les températures descendent jusqu’à -60°C. Norilsk Nickel, premier producteur mondial de cuivre et de nickel, contrôle la ville érigée sur les cendres d’un goulag. Plus de 180 000 personnes survivent dans cette ville fermée et isolée du monde. Ancré dans leur quotidien extraordinaire, le film dresse le portrait poétique et burlesque d’une ville extrême de laquelle chacun cherche à s’échapper.

Le film sera introduit par son réalisateur François-Xavier Destors. Évènement en anglais.

Swagger d’Olivier Babinet
Le 7 avril à 16h30 à Cinemateket et le 10 avril à 21h00 à Cafébiografen. 

Swagger nous transporte dans la tête de onze enfants et adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au coeur des cités les plus défavorisées de France. Le film nous présente le monde à travers leurs regards singuliers et inattendus, leurs réflexions drôles et percutantes. En déployant une mosaïque de rencontres et en mélangeant les genres, jusqu’à la comédie musicale et la science-fiction, Swagger donne vie aux propos et aux fantasmes de ces enfants d’Aulnay et de Sevran. Car, malgré les difficultés de leurs vies, ils ont des rêves et de l’ambition. Et ça, personne ne les leur enlèvera.

A Copenhague le film sera introduit par l’artiste plasticien franco-danois Johannes Sivertsen qui a grandi à Seine-saint-Denis près de Clichy-sous-Bois. Avec la collaboration des habitants, il y a mené des projets artistiques qui ont permis de porter un nouveau regard sur le quartier dans les médias.

A Odense le film sera présenté par Ayan Yasin, diplômée d’études d’arabe et de psychologie. Elle a écrit pour Vollsmose Avisen, Politiken et Kristeligt Dagblad. Journaliste auprès de Zetland, elle rapporte tout ce qui peut se passer quand différentes cultures se rencontrent.

Bonne-maman et Le Corbusier de Marjolaine Nomier 
Le 4 avril à 17h à Øst for Paradis et le 10 avril à 19h30 à Cinemateket

L’appartement de Bonne-Maman a entièrement brûlé mais, puisque c’est l’éminent Le Corbusier qui l’a conçu, des experts le reconstruisent « à l’identique ». Au fil du chantier et du quotidien de cette grand-mère qui y vit depuis 60 ans, le film nous raconte avec humour l’histoire de la mythique Cité Radieuse de Marseille. 

L’évènement sera en anglais. 

A Copenhague, le film sera présenté  par l’auteure suédoise, Lena Andersson qui a écrit sur la banlieue suédoise Tensta, où elle réside elle-même.

A Aarhus, le portrait de la Cité Radieuse réalisée par Marjolaine Normier, sera également présenté.

La Haine de Mathieu Kassovitz
Le 12 avril à 21h45 à Cinemateket

Trois copains d’une banlieue ordinaire traînent leur ennui et leur jeunesse qui se perd. Ils vont vivre la journée la plus importante de leur vie après une nuit d’émeutes provoquée par le passage à tabac d’Abdel Ichah par un inspecteur de police lors d’un interrogatoire.